Restauration

Restauration muséale d’une œnochoé italiote en terre cuite datée de la fin IVème-début IIIème siècle av. J.C., collections du Musée Ingres de Montauban

Restauration muséale ou archéologique d’une œnochoé italiote en terre cuite datée de la fin IVème – début IIIème siècle av. J.C., collections du Musée Ingres de Montauban

L’étude complète de cette Oenochoé est disponible =>ici<=

Lorsque le Musée Ingres de Montauban m’a prêté cette oeuvre pour étude et restauration, celle-ci était fragilisée par de nombreuses altérations : concrétions, efflorescences (sels), cassures, lacunes, éclats, restauration vieillissante…

Sans titre.png
Oenochoé du Musée Ingres avant restauration

 Le contexte archéologique de cette pièce implique une restauration particulière. En effet, La restauration non-illusionniste mise en œuvre dans un tel contexte est qualifiée de « perceptible » et propre aux objets archéologiques et à certaines pièces de musée. Elle ne vise pas à réintégrer la totalité de l’œuvre, mais à la libérer des facteurs qui la fragilisent, prolonger sa pérennité et accroître la lisibilité de son caractère à la fois fonctionnel et esthétique de manière homogène mais visible.

 

Nettoyage du dépôt noir

nettoyage.png
Oenochoé en cours de nettoyage

 

Décollage de l’oenochoé

Une grande quantité de bandes encollées est encore présente à l’intérieur de l’objet. Il faut donc les ramollir petit à petit à la vapeur d’eau afin d’extraire de les extraire pour pouvoir dissoudre ensuite la colle des tranches.

decollage.png
Oenochoé en cours de décollage

 

Dessalage de la terre cuite

Les tessons de l’oenochoé sont couverts d’efflorescences et saturés en sels ce qui les fragilisent considérablement. Des bains sont réalisés pendant une vingtaine de jour. Des mesures de conductivité de l’eau des bains sont prise régulièrement afin de savoir quand changer l’eau et à quel moment le dessalage est arrivé à son terme.

dessalage.png
Retrait des efflorescence des tessons avant / après

 

Retrait des concrétions calcaire

Une fois les tessons dessalés, des concrétions sont toujours présentes et localisées uniquement sur le décor et le masquent considérablement. Celles-ci fragilisent les engobes du décor, beaucoup moins solide que l’engobe vitrifié du fond, or ce décor est ce qui permet de l’identifier au « Style de Gnathia » d’où l’importance de les retirer.

retrait concrétions.png
Retrait des concrétions avant / après

 

Collage de l’oenochoé

Une colle réversible et dont le coefficient d’adhésion n’est pas trop élevé par rapport à celui de dureté de la pâte est choisie.

collage.png
Oenochoé après collage

 

Réintégration du tesson manquant

La réintégration ne concerne que la lacune du bec en raison de sa taille et de la perte de compréhension du caractère trilobé de la forme. Les autres lacunes ne gêne pas la compréhension de la forme et sont donc laissées visibles. Un tesson amovible en résine dans les teintes de la couleur dominante de l’œnochoé  est réalisé. Il est ensuite collé à l’oenochoé à l’aide de la même colle réversible que précédemment.

réintégration
Réintégration de la lacune du bec avant / après

 

L’état de l’œnochoé avant intervention rendait la restauration nécessaire. Celle-ci a permis, d’une part, de rendre le caractère esthétique de l’œuvre à travers la redécouverte du décor, d’autre part, de rendre le caractère fonctionnel et la compréhension de la forme à travers la réintégration du col, mais surtout de retrouver un état de conservation stable.

avant.png
Oenochoé avant restauration
oenochoecc81-couv-22.png
Oenochoé après restauration muséale / archéologique

 

Parallèlement à la restauration muséale / archéologique de cette oenochoé, une importante recherche sur son histoire à été entreprise afin de la situer dans une époque et un style de production.

Haut de page

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s